Vidéo associée: 

L’Antarctique, contrée lyrique par excellence

Corps: 

''South Pole'':https://suedpol.staatsoper.de/startseite.html vient d'être présenté en première mondiale à Munich. Le tchèque Miroslav Srnka a mis sept ans à composer cette oeuvre centrée sur la mythique conquête du pôle Sud. Une contrée qui laisse le champ libre à l'imagination. 'L'Antarctique, c'est un lieu qui existe dans le monde réel, explique Miroslav Srnka, mais il est si éloigné de toute civilisation qu'en réalité, il semble iréel et c'est ce qui fait le lien avec la scène lyrique et le domaine théâtral en général où il faut toujours styliser les choses dans une certaine mesure.'

'L'idée, poursuit le compositeur, c'était qu'on puisse entendre l'impact de la musique jouée par l'orchestre sur les chanteurs qui se trouvent sur scène et quand la musique devient de plus en plus pure et délicate, poursuit-il, on commence à se concentrer sur les voix au moment où les hommes sont de plus en plus dans l'introspection.'

Le ténor Rolando Villazón qui joue le Britannique Robert Scott a lui vécu cet opéra en terres glacées comme une expérience musicale et physique particulièrement intense : 'Je suis devenu un explorateur de ce nouveau monde, de ces nouvelles harmonies, de ce nouveau langage musical qui n'est pas celui auquel je suis habitué et ça a été extraordinaire, fascinant ; c'est merveilleux de voir comment en travaillant de plus en plus, ça vous atteint, ça rentre dans votre tête, mais aussi dans votre corps et comment on ressent de plus en plus la musique,' s'enthousiasme-t-il.

De son côté, le baryton Thomas Hampson se réjouitde participer à cette création mondiale signée d'un jeune compositeur : 'Je pense que les nouveaux opéras sont importants et qu'il faudrait soutenir nos compositeurs et librettistes. (...) Il faut qu'ils gagnent en maturité, mais il faut écrire de nouvelles pièces, composer plus de nouveaux opéras,' assure-t-il.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/02/2016
Publicité

Contenus sponsorisés