Vidéo associée: 

L’Affaire “Maria”: Les parents biologiques de la fillette peut-être localisés en Bulgarie

Corps: 

La police aurait trouvé en Bulgarie une première piste sur l’identité mystérieuse de la fillette de quatre ans découverte la semaine dernière en Grèce dans un camp rom.

Les parents biologiques de “Maria” pourraient être Sashka et Atanas Roussev. des Roms vivant dans le ghetto tsigane de Nikolaevo situé à environ 300 kilomètres de Sofia.

Les enfants du couple sont très blonds et la ressemblance avec “Maria” a interpellé les policiers. La photo de la fillette a fait le tour du monde. Sashka Roussef aurait reconnu sa fille à la télévision, mais sans être affirmative. Difficile, a-t-elle dit, de reconnaître un enfant qu’on a laissé bébé.

“Nous travaillions en Grèce avec une femme et je m’inquiétais pour mes autres enfants restés en Bulgarie. Ils se sont retrouvés à la rue et livrés à eux-mêmes quand mon aînée s’est mariée et a quitté la maison. La femme m’a dit alors: “Donne-moi la petite, je vais m’occuper d’elle et vous pourrez venir la chercher quand vous voudrez”. Mais, j’ai eu deux autres enfants et je n’ai pas pu y retourner. Je n’ai pas pris d’argent.” explique Sashka Roussef.

Côté grec, le couple de Roms qui avait la garde de “Maria” a été inculpé d’“enlèvement” et placé en détention dans l’attente d’un procès.

“La petite était très bien ici. Bien sûr qu’elle a été achetée. Les enfants sont achetés puis placés dans des familles qui ne peuvent pas en avoir. La fausse mère l’a élevée. Peut-être que celle qui l’a vendue était pauvre ou avait des problèmes et qu’elle voulait que sa fille grandisse dans une bonne famille”, a expliqué une femme il y a quelques jours dans le camp rom de Farsala, là où “Maria” a été découverte.

La police se refuse pour l’instant à tout commentaire. L’enquête se poursuit pour déterminer l’identité exacte de la mystérieuse “Maria”.

Partager cette vidéo :

Publié le 25/10/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité