Vidéo associée: 

La zone euro sort de récession mais la crise n’est pas finie

Corps: 

La zone euro renoue avec la croissance au deuxième trimestre. Un rebond lié aux chiffres inattendus de la croissance en Allemagne et en France. Ainsi dâavril à juin, le PIB a progressé de 0,3% dans la zone euro indique Eurostat. En Allemagne, la croissance a accéléré de 0,7%, un regain qui replace la première économie européenne en position de locomotive de la zone euro. La plus grande surprise vient de la France avec un PIB en hausse de 0,5% contre 0,2% prévu initialement.

âUne reprise durable est maintenant à portée de main souligne Chantal Hughes, porte-parole de la Commission européenne, mais seulement si nous persévérons sur tous les fronts de notre réponse à la crise: maintenir le rythme des réformes économiques, reprendre le contrôle de notre montagne de dettes et bâtir les piliers dâune véritable union économique et monétaireâ.

Même sâil y a des signes dâamélioration en Italie et en Espagne, les deux pays sont restés en récession au printemps, tout comme Chypre. Et la crise de la dette dans les pays les plus fragiles nâest pas terminé. âLâAllemagne connaît un véritable boom, la France se porte bien, mais il faut aussi regarder lâEurope du Sud, où la situation est encore très mauvaise expliqueJoe Rundle de ETX Capital. Vous avez donc une Europe à deux vitesses et je ne pense pas que les problèmes de la zone euro peuvent être considérés comme résolus. â

Autre bonne nouvelle : le Portugal est sorti de récession au deuxième trimestre, avec un bond de 1,1% de son PIB pour la première fois depuis plus de deux ans.

Malgré ces signes encourageants, les responsables européens se sont gardés de tout excès dâenthousiasme.

Partager cette vidéo :

Publié le 16/08/2013
Publicité

Contenus sponsorisés