Vidéo associée: 

La Turquie et Israël pourraient rétablir leurs relations

Corps: 

Dégel en vue entre Israël et la Turquie, après 6 ans d'une brouille
provoquée par l'assaut israélien contre une flottille affrétée par une ONG turque au large de Gaza.

Ankara exigeait depuis lors des excuses publiques d'Israël, des indemnisations financières pour les victimes et la levée du blocus imposé par l'Etat hébreu dans la bande de Gaza.

Sur ce dernier point le consul général d'Israël à Istanbul, Shai Cohen, s'est voulu rassurant :

'Nous avons environ 800 à 900 camions qui se rendent à Gaza chaque jour et ce nombre peut être augmenté si nécessaire. Nous sommes donc plus que disposés à permettre à la Turquie de jouer ce rôle, et le blocus maritime n'est pas un problème à nos yeux. Je crois que nous avons déjà dépassé ce point de désaccord avec les autorités turques.'

Le diplomate israélien a ajouté que la prochaine étape vers la normalisation des relations turco-isréaliennes était suspendue à la formation du nouveau gouvernement turc. Un nouveau Premier ministre doit en effet être désigné lors du congrès extraordinaire, le 22 mai, du Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir.

En 2010, des commandos israéliens avaient lancé un assaut meurtrier contre le Mavi Marmara, un des bateaux de la 'flottille de la liberté', qui tentait de briser le blocus de la bande de Gaza. Neuf militants turcs avaient été tués. Les relations entre les deux pays n'avaient cessé de se dégrader par la suite, à commencer par la rupture de la coopération militaire.

Avec agences

Partager cette vidéo :

Publié le 11/05/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité