Vidéo associée: 

La Syrie au coeur du G8 en Ulster

Corps: 

Alors que la situation ne cesse de se dégrader, les divergences entre occidentaux et russe se confirment.

La guerre civile entre le régime de Damas et les rebelles va dominer le sommet qui se tient ce lundi et mardi en Ulster.

Les Européens et les Américains ont annoncé qu’ils allaient livrer des armes aux rebelles. Moscou, allié indéfectible de Damas, les met en garde par la voix du président russe :

“Je crois que vous ne pouvez pas nier que les deux parties ont du sang sur les mains. Je crois que l’on n’a pas vraiment besoin de soutenir des gens qui non seulement tuent leurs ennemis, mais en plus ouvrent leurs corps et mangent une partie de leurs coeurs devant les caméras. S’agit-il des personnes que vous souhaitez aider ? A qui vous voulez fournir des armes ?”, affirme ironiquement Vladimir Poutine, le président russe.

“Vous pouvez voir qu’il y a de très grandes différences dans les analyses que nous faisons sur ce qui se passe en Syrie et sur qui est à blâmer. Mais là où nous pouvons nous retrouver c’est sur la catastrophe humanitaire. Nous voyons aussi les dangers de l’instabilité et de l’extrémisme. Nous voulons tous les deux une conférence de paix et de transition”, précise David Cameron, le Premier ministre britannique

Pour l’organisation humanitaire Oxfam, la priorité c’est la recherche d’une solution pacifique en Syrie et en finir avec la cuisine des politiques sur le dos des peuples comme le montre cette manifestation organisée hier. Elle caricaturait les grands de ce monde en cuisiniers voulant dissoudre tous les sujets qui fâchent comme l‘évasion fiscale ou la transparence commerciale.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages