Vidéo associée: 

La Suède perd patience et attend toujours la date d’audition de Julian Assange

Corps: 

Julian Assange, le co-fondateur de Wikileaks sera bien interrogé par une juge suédoise à Londres, à l'ambassade d'Equateur dans le cadre d'une enquête pour viol, mais quand et dans quelles conditions, Quito n'a toujours pas donné de réponse alors que la demande suédoise a été acceptée il y a un mois. Un silence qui agace Stockholm.

JUST NU: Presskonferens om hur det går i Assangefallet. Följ den direkt här: https://t.co/Zb1QTnGzVY pic.twitter.com/Eabqmh3d8S- Svenska Dagbladet (@SvD) 7 septembre 2016

'Nous attendons toujours qu'on nous dise comment et quand l'interrogatoire est susceptible d'avoir lieu explique la procureure en chef, Marianne Ny, responsable de l'affaire, et aussi si nous serons autorisés à être présents alors qu'il est détenu.'

FOLLOW LIVE - Press conference on the current status of WikiLeaks founder #Assange's case https://t.co/S4V4a7T6lF pic.twitter.com/gNO9XB4Xgl- Ruptly (@Ruptly) September 7, 2016

Julian Assange cherche depuis longtemps l'opportunité de témoigner dans cette affaire. Vendredi, la Cour d'appel suédoise doit se prononcer sur l'appel du journaliste australien concernant la validité du mandat d'arrêt européen délivré en 2010 dans cette affaire de viol. C'est la huitième fois que ce mandat d'arrêt européen est examiné par une juridiction suédoise. Les sept précédentes, la décision a été défavorable à l'Australien de 45 ans.

Pour échapper à une extradition vers la Suède, il avait demandé l'asile à Quito il y a quatre ans, de crainte d'être ensuite extradé vers les États-Unis pour y être jugé. Depuis 2010, il a diffusé plus de 250.000 documents révélant notamment les dessous de la diplomatie américaine.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/09/2016

Toutes les vidéos

Publicité