Vidéo associée: 

La Russie gagnerait du terrain en Crimée

Corps: 

La situation est des plus confuses dans le sud de l’Ukraine, en Crimée, région de deux millions d’habitants, en majorité russophones, que la Russie entend garder sous son influence. Alors que le nouveau régime en place dans la capitale Kiev ne lui est plus favorable.

Le correspondant sur place de l’agence russe RIA Novosti parle de démissions en masse de militaires
ukrainiens, qui auraient quitté leurs unités et donné leurs armes à des forces d’autodéfense, pro-russes.
Et samedi, le premier vice-premier ministre de Crimée, Roustam Temirgaliev, avait déclaré qu’il ne restait plus d’unités valides de l’armée ukrainienne sur le territoire de la péninsule.

Cette information n’est pas vérifiable par des sources indépendantes. De même que la rumeur de
délivrance de passeports russes à ces mêmes soldats. Alors que, depuis Moscou, le Service fédéral des migrations de Russie (FMS) fait état d’une augmentation considérable de demande d’obtention de la citoyenneté russe et d’asile par des Ukrainiens.

A contrario, dans le port de Balaclava, les militaires ukrainiens auraient dimanche matin repris possession d’une caserne qu’ils avaient perdue la veille.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/03/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité