Vidéo associée: 

La police turque déloge un campement d’opposants à Ankara

Corps: 

Dix jours après le début des violents affrontements avec la police turque, les manifestants ne faiblissent pas. Ce matin, ils se sont fait expulser du parc Kugulu à Ankara. Dans la nuit, les forces de l’ordre de la capitale avaient délogé à coups de gaz lacrymogènes et de canons à eau des groupes réunis devant l’ambassade américaine.

Ceux qui protestent contre les dérives autoritaires du gouvernement et qui réclament la démission d’Erdogan sont descendus dans 78 villes du pays. Ce mouvement à l’ampleur inédite, en 10 ans de pouvoir de l’AKP, a fait trois morts et près de 5000 blessés.
Et la fermeté du Premier ministre n’apaise pas les tensions.

Recep Tayyip Erdogan a occupé la scène médiatique hier en tenant pas moins de six meetings devant ses partisans :
“Nous pouvons seulement être remis en question par les citoyens de Turquie, pas par des groupes marginaux, a déclaré le Premier ministre. Et nous pouvons seulement être remis en question par les urnes.”

Recep Tayyip Erdogan a appellé ses partisans à manifester le week-end prochain : l’AKP a d’ores et déjà prévu deux réunions de masse samedi à Ankara et le lendemain à Istanbul, officiellement pour lancer sa campagne pour les élections municipales de 2014.
Des contre-manifestations qui font craindre une fracture plus profonde encore de la société civile turque.

Partager cette vidéo :

Publié le 10/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité