Vidéo associée: 

Publié le 10/03/2016

"La plus grande réalisation qu'on puisse faire, c'est finir sa journée vivant" : un révolutionnaire syrien témoigne

Corps: 

Majd Al-Dik, réfugié politique syrien, co-auteur de "A l'Est de Damas, au bout du monde", était invité du "14-16" ce jeudi sur LCI pour parler du chaos dont il a été témoin durant les quatre premières années de la révolution. "Toutes les zones sur lesquelles le régime s'acharnait sont des zones civiles", a-t-il notamment rappelé.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet