Vidéo associée: 

La naturalisation des descendants de juifs persécutés en Espagne bientôt facilitée

Corps: 

3,5 millions de personnes seraient concernées selon le quotidien El Païs. Un chiffre important si on le rapporte aux 50 millions d’habitants dans le royaume.

Une fois le projet de loi voté au parlement, la nationalité espagnole pourra être obtenue quel que soit le pays d’origine, dès lors que la personne peut prouver qu’elle est issue de la communauté séfarade, notamment par un certificat de l‘État-civil ou d’un rabbin.

“500 ans après, le temps est venu pour les descendants de recevoir un petit peu. C’est un vrai changement, du mieux pour tout le monde et pour les Juifs en général”, explique cet habitant de Jérusalem.

En 1492, les Rois catholiques espagnols ordonnèrent l’expulsion de tous les Juifs qui refuseraient de se convertir au catholicisme.

“La prochaine étape sera de savoir comment on obtient la citoyenneté ? Si vous faites une déclaration, comment faut-il la faire ? Quels documents seront-ils nécessaires et quelle autorité aura cette compétence” ? “, se demande le chef du Conseil de la communauté séfarade de Jérusalem, Abraham Haim.

Et l’Espagne n’est pas le premier pays à prendre une telle initiative. Le Portugal a adopté une loi similaire depuis l’an dernier.

Partager cette vidéo :

Publié le 11/02/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité