Vidéo associée: 

La mère du petit Zacharie: "je n'ai plus de larmes"

Corps: 

La mère du petit Zacharie est abattue par la douleur et l'incompréhension. Elle estime que son fils n'a pas été pris en charge assez vite. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Monique a dû emmener son fils à pied à l'hôpital car ni les pompiers, ni le Samu, ni les taxis n'ont souhaité se déplacer dans son quartier d'Epinay-sur-Seine en Seine Saint-Denis, jugé trop sensible.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/08/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI