Vidéo associée: 

Publié le 23/01/2016

"La justice n'a pas pris en compte le contexte", pour l'avocate de Jacqueline sauvage

Corps: 

La cour d'assises du Loir-et-Cher a confirmé le 3 décembre dernier en appel la condamnation à dix ans de réclusion de Jacqueline Sauvage, 66 ans, reconnue coupable d'avoir tué son mari en 2012, après plusieurs années d'enfer conjugal. Son avocate, Nathalie Tomasini attend une réponse au recours en grâce qui a été déposé. "J'estime que la justice n'a pas pris en considération l'état psychologique de cette femme lorsqu'elle est passé à l'acte", explique-t-elle.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet