Vidéo associée: 

La Jungle de Calais très calme à 24h du début des expulsions

Corps: 

A 24 heures de l'expiration de l'ultimatum, rien n'a bougé dans la jungle de Calais. Le camp sauvage de migrants doit normalement être évacué à partir de mardi soir mais ce lundi le gouvernement français a promis qu'il agirait par la persuasion.

C'est la moitié sud qui est concernée, précisions de Maya, de l'association 'Auberge des Migrants' :
'La zone sud fait une ligne droite de la rue des Garennes jusqu'au chemin des Dunes. En fait c'est un grand carré qui représente en surface à peu près la moitié de la jungle mais en population les deux tiers de la jungle puisqu'on a recensé 3400 personnes sur la zone Sud et 1900 sur la zone Nord.'

Des chiffres qui ne sont pqs du tout ceux de la préfecture du pas de Calis, qui parle de 1.000 personnes maximum qui campent dans la zone à évacuer.

Dès ce mardi, un juge doit se rendre sur place et statuer sur le référé demandé par un groupe de 250 migrants et dix associations pour faire suspendre l'arrêté d'expulsion.

Partager cette vidéo :

Publié le 23/02/2016
Publicité

Contenus sponsorisés