Vidéo associée: 

La gay pride interdite à Kiev

Corps: 

Il n’y aura pas de gay pride, ce samedi à Kiev. La justice interdit ce qui devait être ici en Ukraine la première manifestation du genre, prétextant que ce jour-là est consacré aux célébrations pour la fête de la ville.

Les autorités de Kiev ont reçu 500 plaintes contre le défilé homosexuel, et l’Eglise en est l’une des plus ferventes opposantes.

“Ce n’est pas la défense des droits, c’est de la propagande pour le péché et la sodomie, clame le prêtre orthodoxe Georgiy Kovalenko. Pour l’Eglise c’est une raison d‘évoquer pas seulement les péchés d’une minorité, mais les péchés de la majorité.”

L’an dernier, la gay pride avait été annulée par ses organisateurs, qui redoutaient les violences.

Danil Los, jeune étudiant en médecine, explique sa difficulté de vivre :

“Tous les gays et les lesbiennes qui font leur coming out en Ukraine sont en quelque sorte des héros de notre temps, parce qu‘être ouvertement gay ou lesbienne est très difficile face à l’homophobie dans ce pays.”

Et l’avenir reste opaque pour la communauté arc-en-ciel en Ukraine. Le parlement envisage une loi, comme en Russie, pour interdire la propagande homosexuelle.

Partager cette vidéo :

Publié le 25/05/2013
Publicité