Vidéo associée: 

La gare de Budapest de nouveau fermée aux migrants

Corps: 

Face à la marée humaine qui avait envahi ce matin la gare internationale de l'est de Budapest, les autorités hongroises ont décidé de faire évacuer les lieux et d'arrêter temporairement le trafic ferroviaire.

Des milliers de migrants ont essayé de monter à bord des trains partant pour l'Autriche ou l'Allemagne. Hier, 3650 candidats à l'exil ont pu quitter la Hongrie en train, alors ce matin aux premières heures, ils étaient nombreux à tenter leur chance.

'C'est un très long voyage', dit l'un d'eux. 'On est venu d'Istanbul en Grèce, puis de Grèce en Macédoine, de Macédoine en Serbie, de Serbie en Hongrie et de Hongrie en Autriche pour aller en Allemagne'.

Les policiers les ont refoulé à l'extérieur du bâtiment. Désormais le trafic a repris mais les migrants n'ont plus accès aux trains.

Ils manifestent donc devant la gare, en scandant 'Allemagne, Allemagne, nous voulons partir'.

Ils sont environ 2000 à arriver ici chaque jour.

Jusqu'à ce lundi, la Hongrie avait empêché tous ces candidats à l'exil de poursuivre leur route, faute de visa pour entrer dans l'espace Schengen. Ce lundi, la gare leur avait finalement été ouverte et quatre trains étaient partis pour Vienne.

Les autorités hongroises ont donc décidé de faire marche arrière.

Partager cette vidéo :

Publié le 01/09/2015

Toutes les vidéos

20/09/2017

À DÉCOUVRIR AUSSI