Vidéo associée: 

Publié le 04/12/2017

La frontière qui bloque le Brexit

Corps: 

La question de la frontière entre la République d'Irlande et l'Irlande du Nord bloque l'avancée des négociations sur le Brexit. Dublin, ouvertement soutenue par les négociateurs européens, ne veut pas d'une frontière physique. Theresa May semblait prête à céder sur ce point mais c'était sans compter sur le petit Parti unioniste d'Irlande du Nord, indispensable à la majorité de la Première ministre.

'Apparemment, les anglais ont un problème avec la formulation du texte et Theresa May a évidemment besoin du soutien du Parti unioniste d'Irlande du Nord dont dépend sa majorité', explique Tony Connelly, correspondant européen pour la télévision publique irlandaise RTE. 'S'ils ne sont pas d'accord avec le texte, alors elle aura un problème'.

Dans le quartier européen, à Bruxelles, la communauté irlandaise ne parle plus que de cela. Wilson Bell vient de Belfast, il tient un pub au pied de la Commission depuis 5 ans. Il craint pour la stabilité de son pays natal.

'Je croise les doigts!', déclare Wilson Bell. 'J'espère que les politiciens pensent aux citoyens derrière ce dossier et pourquoi ils ne veulent pas d'une frontière. Il n'y a plus eu de tensions entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande depuis des années. Je pense que si on réinstaure une frontière, ça peut raviver les tensions, rendre les choses plus difficiles et j'espère que ça n'arrivera pas'.

Theresa May doit parvenir à trouver un compromis avec sa propre majorité avant de présenter l'accord mercredi aux diplomates des Etats membres.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet