Vidéo associée: 

La France met Google sous (faible) pression

Corps: 

Google, géant américain d’internet, l’un des quatre plus grands groupes mondiaux du secteur, a trois mois pour se mettre en conformité avec la législation française sur la protection des données. La CNIL a posé cet avertissement ce jeudi, mettant en cause la confidentielité des informations des utilisateurs de Google et de ses sociétés.

Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la CNIL :
“Cela pourrait devenir un problème financier pour Google au niveau européen car d’autres pays pourraient imposer des amendes beaucoup plus élevées. Je pense que cela augmente la pression sur Google pour plus de transparence, pour que ses utilisateurs puissent lui faire confiance. Cela implique aussi que les pays européens s’unissent et coopèrent”.

L’amende qui pend au nez de Google si rien n’est fait en trois mois est de 150.000 euros maximum. Un chiffre à rapporter aux 14 milliards de dollars de revenus du groupe pour le premier trimestre 2013…

La menace est donc légère, et rien n’indique que Google, qui se borne à répéter depuis octobre 2012 dans le même communiqué qu’il respecte la loi européenne, va changer ses habitudes.

Partager cette vidéo :

Publié le 21/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité