Vidéo associée: 

La Corée du Sud teste la sécurité de ses centrales après une cyberattaque

Corps: 

Parer à toute cyberattaque contre ses quatre centrales nucléaires. C'est ce que fait la Corée du sud en testant la sécurité de ses installations. Séoul sur la brèche après le vol informatique la semaine dernière des plans et des manuels de deux de ses réacteurs. Le hacker a ensuite publié les données sur Twitter. La présidente Park Geun-hye est furieuse : 'Les centrales nucléaires sont des installations de très haute sécurité qui affectent directement la sécurité de la population. Un événement grave et inacceptable s'est produit , il ne devrait pourtant y avoir aucune trace de confusion au plan de la sécurité nationale.'

Même si pour le ministère de la Défense, le fonctionnement des centrales n'est pas menacé,
Séoul entend aller plus loin et veut doter son armée d'une 'cyberdivision'. Objectif améliorer ses capacités de défenses contre le piratage informatique.

Partager cette vidéo :

Publié le 23/12/2014
Publicité

Contenus sponsorisés