Vidéo associée: 

La colère de l’opposition ukrainienne au lendemain de l’agression d’une journaliste

Corps: 

Une centaine de personnes ont manifesté ce jeudi devant le ministère de l’Intérieur, soupçonné d‘être à l’origine de l’attaque. Certains appelaient à un coup d‘État en brandissant des photos renversées du Président Ianoukovicth.

“Au moins 51 journalistes ont été attaqués ce mois-ci. Le ministre de l’Intérieur est personnellement responsable, lui et ses subordonnés censés assurer la sécurité publique”, s’insurge Natalya Sokolenko, journaliste et militante.

Journaliste d’investigation, Tetyana Chornovol a des soupçons sur l’origine de ses agresseurs : “Avant d‘être attaquée j’ai filmé une résidence secondaire du ministre de l’Intérieur et une autre du Procureur général. Je crois que c‘était la voiture qui a commencé à me suivre après mon départ de la maison du Procureur. Et puis, il y a quelque temps, j’ai trouvé des informations sur une autre maison du président ukrainien, et ce n’est pas la seule, mais celle-ci était encore plus luxueuse”
.
Tetiana Tchornovol, journaliste d’Ukraïnska Pravda, est également en première ligne de la contestation pro-européenne. Ses articles sur les résidences supposées de hauts fonctionnaires lui ont valu plusieurs ennemis

Partager cette vidéo :

Publié le 27/12/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité