Vidéo associée: 

La branche yéménite d’Al-Qaïda fait son mea culpa

Corps: 

L’attaque contre un hôpital de Sanaa le 5 décembre dernier était “une erreur due à l’indiscipline d’un combattant”, voilà ce qu’a déclaré dans une vidéo Qassem al-Rimi, le chef militaire d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa).

“Nous reconnaissons notre erreur et présentons nos excuses et nos condoléances aux familles des victimes. Nous ne visions pas vos chers disparus, simplement car ce n’est pas le but de notre religion ni de notre morale. Nous assumons l’entière responsabilité de ce qui s’est passé à l’hôpital”, a dit Qassem al-Rimi.

A l’origine, la cible de l’attaque était une salle de commandement au siège du ministère de la Défense, une pièce servant à diriger les attaques de drones américains contre les membres d’Aqpa.

Mais selon Qassem al-Rimi, un assaillant a dévié de son objectif puis ouvert le feu dans les couloirs de l’hôpital avant de dégoupiller une grenade.

L’attaque avait fait 56 morts, dont plusieurs médecins étrangers, et plus de 200 blessés.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/12/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité