Vidéo associée: 

La Belgique serait prête à vendre sa participation dans BNP Paribas

Corps: 

La Belgique s‘était retrouvée pendant le pic de la crise financière entre 2007-2009 avec 10,3 % du capital du groupe bancaire français BNP Paribas à la suite du sauvetage de la banque Fortis.
Selon la presse belge, l’Etat belge réfléchit à la cession de tout ou partie de sa participation dans BNP Paribas pour se conformer à un engagement pris devant la Commission européenne de ramener son endettement sous la barre des 100 % du PIB. En 12 mois, l’action BNP Paribas s’est appreciée de 30% et la perte qu’accuserait l’Etat belge sur une cession d’actions BNP Paribas serait donc moins prononcée.
Selon plusieurs quotidiens belges, une simple cession de 3% seulement du capital serait suffisante pour que l’Etat belge remplisse son engagement vis-à-vis de la Commission européenne.

Partager cette vidéo :

Publié le 18/09/2013
Publicité

Contenus sponsorisés