Vidéo associée: 

Kweku Adoboli, trader voyou : “cela pourrait arriver à nouveau”

Corps: 

'Cela pourrait tout à fait arriver à nouveau', a mis en garde l'ancien trader d'UBS Kweku Adoboli, responsable de la plus grosse fraude de l'histoire du Royaume Uni. Condamné en 2012 à sept ans de prison, il a été libéré cette année... et selon lui rien n'a changé.

Âgé de 32 ans, le trader ghanéen de la division banque d'investissement d'UBS à Londres avait fait perdre à l'établissement suisse 2,3 milliards de dollars, en dépassant largement les limites de courtage autorisées.

Kweku Adoboli a plaidé non coupable lors de son procès. Selon lui ses supérieurs étaient au courant de ses activités, et l'encourageaient même à prendre des risques. Pour la procureur, il est un 'trader voyou', qui était 'à un pari ou deux de détruire la plus grande banque de Suisse'.

Arrivé en 2002 en tant que stagiaire à UBS, il était monté en grade progressivement, jusqu'à être responsable d'un portefeuille de cinquante milliards de dollars. Il travaillait environ 15 heures par jour au travail et avait gagné un bonus annuel de 318 000 euros en 2010.

L'industrie bancaire n'a pas tiré les leçons des échecs, 'préférant punir les individus plus que changer sa propre culture', a déclaré dans une interview à la BBC Kweku Adoboli, qui donne maintenant des conférences mais risque d'être expulsé du Royaume-Uni. Les traders travaillent toujours selon ses mots 'sous la pression du profit à tout prix'.

Partager cette vidéo :

Publié le 01/08/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité