Vidéo associée: 

Kosovo : l’opposition déterminée à faire chuter le gouvernement

Corps: 

Au Kosovo, l'opposition poursuit son mouvement de protestation. Ce mardi, elle a fait installer des tentes sur la place centrale de la capitale Pristina, en face des bâtiments du gouvernement, dont elle réclame avec insistance la démission. Sa cible privilégiée : l'ancien Premier ministre et actuel chef de la diplomatie Hashim Thaçi, promis au poste de Président, suite à un vote parlementaire contesté.

C'est lui qui en 2013 avait signé l'accord de normalisation avec la Serbie, sous la houlette de l'Union européenne. L'opposition kosovare voit à travers ce rapprochement avec l'ex-ennemi une menace à la souveraineté de la jeune nation, qui vient de fêter le huitième anniversaire de son indépendance. Une indépendance qui n'a jamais été reconnue par Belgrade.

Pour se faire entendre, l'opposition n'a eu de cesse depuis octobre de perturber les séances parlementaires en jetant du gaz lacrymogène dans l'hémicycle. Dernier épisode en date : vendredi dernier, lors de la première séance de l'année.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/02/2016
Publicité

Contenus sponsorisés