Vidéo associée: 

Publié le 17/01/2018

Kosovo : l'assassinat d'un Serbe ravive les tensions

Corps: 

Au Kosovo, l'assassinat mardi soir d'un homme politique serbe a ravivé les tensions à Mitrovica. Une ville coupée en deux au nord du pays entre la partie serbe et la partie albanaise.

Oliver Ivanovic, 64 ans était membre d'un petit parti social-démocrate modéré. Il a reçu six balles dans le corps. Le ou les meurtriers n'ont pas été retrouvés et la population doute qu'ils le soient un jour.

Nebojsa Vlajic, avocat d'Oliver Ivanovic : "C'est un meurtre parmi une série de meurtres commis ici. Il est temps que cela se termine. Les gens qui vivent dans le nord du Kosovo ne peuvent simplement plus vivre comme ça" .

La presse albanaise s'interrogeait mercredi sur les conséquences de ce meurtre pour la stabilité d'un pays reconnu par une partie seulement de la communauté internationale. Dans les rues de Pristina, la capitale du Kosovo, beaucoup estiment que cet assassinat n'était que le fruit d'un règlement de compte avec un gang mafieux.
Le profil d'Oliver Ivanovic intéresse évidemment les enquêteurs. En 2014, il avait été condamné à neuf ans de prison pour crimes de guerre pour des faits remontant à la fin des années 90 lors du conflit entre forces serbes et indépendantistes kosovars.

Ce meurtre intervient en tous cas alors que devaient reprendre les pourparlers entre Serbes et Albanais du Kosovo pour normaliser leurs relations après des mois de tensions.

Avec Agences

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet