Vidéo associée: 

Kiev propose à Moscou de signer un document pour un cessez-le-feu immédiat

Corps: 

Les combats se poursuivent à l'aéroport de Donetsk, malgré une offensive des rebelles repoussée pendant le week-end qui fut particulièrement violent. Trois soldats ukrainiens ont été tués et 66 blessés. Comme toujours Russes et Ukrainiens se rejettent la responsabilité des violences.

'La partie russe a annulé sa signature du document conjoint (du 13 novembre)détaillant le calendrier du cessez-le-feu, explique Andriy Lysenko, porte-parole de l'armée ukrainienne. L'Ukraine appelle la partie russe à signer ce document à nouveau et assurer le cessez-le-feu à partir du 19 Janvier '.

Lors des combats à l'aéroport, des quartiers résidentiels situés au nord de la ville de Donetsk ont été frappés par les bombardements, qui ont fait des morts parmi les civils.

'Les militaires ukrainiens ont fait une tentative pour reprendre l'aéroport qui a conduit à des victimes injustifiées parmi les civils de Donetsk et Horlivka, rajoute le porte-parole russe Andrey Kozlov. C'est sans aucun doute une violation de tous les accords de cessez-le-feu des accords de Minsk.'

A la mi journée, un hôpital a été touché par un tir de roquettes dans le centre de Donetsk. Les civils, pris au piège, ne peuvent que constater les dégâts après le feu roulant des derniers jours.
A 60 km de là, trois personnes ont été tuées ce matin par des tirs d'artillerie sur la ville de Debaltseve, sous contrôle de Kiev.

Partager cette vidéo :

Publié le 19/01/2015
Publicité

Contenus sponsorisés