Vidéo associée: 

Kiev : Les anciens révolutionnaires prêts à se battre pour la Crimée

Corps: 

À Kiev, place de l’Indépendance, les révolutionnaires d’hier ne croient pas aux résultats officiels du référendum de Crimée. La grande majorité d’entre eux n’hésite pas à vouloir prendre les armes pour défendre ce qu’ils considèrent comme leur territoire.

“Ils disent que le taux de participation a été très élevé, mais personne ne les croit. Nous ne les croyons pas, le monde non plus, seule la Russie y croit. Nous ne pouvons pas abandonner le peuple de Crimée.Nous nous battrons ensemble jusqu‘à la fin”, prévient Roman.

D’autres, plus pessimistes encore, se montrent particulièrement alarmistes, à l’image de Vasyl. “Le conflit risque d‘être le plus important, ça risque de devenir une guerre, et pas entre l’Ukraine et la Russie. Ce pourrait être la troisième guerre mondiale.”

À la frontière avec la Crimée, la faible garde nationale ukrainienne renforce ses positions face à des forces étrangères particulièrement bien armées.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/03/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité