Vidéo associée: 

Kiev dénonce des mouvements de troupes rebelles à 30 km de Marioupol

Corps: 

L'armée ukrainienne affirme se plier aux accords de Minsk 2 qui prévoient notamment le retrait de l'artillerie lourde des lignes de front, notamment près d'Artemivsk. Non loin de là, la ville de Debaltseve est tombée la semaine dernière entre les mains des séparatistes, après l'entrée en vigueur officielle du cessez-le-feu.

'Contrairement à ce qui est prévu par les accords de Minsk, la Russie continue à armer les rebelles du Donbass. D'après nos services de renseignements, le 21 février un convoi militaire de 60 véhicules blindés, dont des tanks, sont arrivés du territoire de la Fédération de Russie à la gare d'Amvrosiivka, dans la région de Donetsk', explique le porte-parole de l'armée ukrainienne Andriy Lysenko.

Selon lui, les séparatistes se dirigent vers Novoazovsk, base rebelle la plus proche du port très convoité de Marioupol. De leur côté, les pro-russes tels qu'Alexander accusent les loyalistes de continuer les attaques. 'Ils tirent tous les jours, le matin et la nuit... Ce sont toujours des tirs de mortier, d'obus, et des tanks qui nous prennent pour cible. Dans ce village, il y a toujours des mines qui n'ont pas encore explosé.'

Face à ce regain de tensions, les Occidentaux ont multiplié hier leurs mises en garde contre Moscou, accusé de soutenir les séparatistes pro-russes.

Partager cette vidéo :

Publié le 23/02/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI