Vidéo associée: 

Publié le 11/12/2017

"KaceKode" riche de ses différences

Corps: 

"Les Grands Voisins", c'est comme un petit village en plein coeur de Paris. Situé dans le 14e arrondissement, le site de l'ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul est devenu depuis deux ans un espace de vie et de travail pour les SDF, les réfugiés, les artisans, les artistes et les associations. Un espace multiple et une cohabitation atypique dont l'ambition centrale est la création de projets communs.

Le groupe de musique KaceKode est né aux "Grands voisins" quand le luthier français, Adrien Collet , a eu l'idée de d'y fonder un atelier de musique.

"Ce que je trouve fou dans ce groupe, c'est qu'on est tous différents et qu'on vient tous d'univers différents. Et on n'aurait pas grand-chose en commun, mais là, la musique nous lie et on arrive à créer une cohésion (...) c'est la musique qui permet ça", dit Adrien Collet.

Cet atelier de musique est devenu, avec le temps, un moyen d'expression pour ses participants, un outil leur permettant de raconter leurs histoires. Dans une de ses chansons, par exemple, un des chanteurs de Kacekode, réfugié sans papiers fait le récit de son périple depuis le Sénégal jusqu'en France.

"Ça m'a fait très plaisir. Kacekode m'a apporté beaucoup de choses. Je connais tout le monde ici. Je connais beaucoup de personne grâce à cette musique-là, à ce groupe-là", raconte Khalifa Mbay See.

"Et quand moi, en tant que migrant, un gars qui vient d'Afrique, qui est venu se chercher, un sans-papiers, quand je vois qu'un mec comme Adrien croit à mon talent, je suis plus qu'heureux. En ce moment, je vis mon rêve", ajoute Miraculeux, un autre chanteur du groupe.

Kacekode rassemble aujourd'hui une dizaine de personnes autour d'un métissage de style étonnant : reggae du Ghana, musique ivoirienne, rock punk, musique malienne ou encore reggae rapé. Le groupe se produira ce mercredi aux "Grands Voisins" pour fêter la sortie de son premier album intitulé tout naturellement : "Rencontre des Voisins".

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet