Vidéo associée: 

Publié le 23/02/2016

"Jungle" de Calais : "Ces gens ont vu leurs maisons bombardées, maintenant ce sont les cabanes qui sont détruites"

Corps: 

Alors qu'une partie de la "jungle" de Calais est démantelée ce mardi, plusieurs associations militent pour donner le temps aux migrants de trouver une solution pour rester en France. "Ces gens ont vu leurs maisons bombardées, maintenant ce sont les cabanes qui sont détruites par les bulldozers. Ils ne vont pas résister, simplement, ils reprendront l'exode" a déclaré le président de l'association "L'Auberge des migrants", Christian Salomé.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet