Vidéo associée: 

Jordanie : un ex-soldat libéré après 20 ans de prison pour avoir tué sept écolières israéliennes

Corps: 

Un ancien soldat, aujourd'hui âgé de 46 ans, Ahmad Dakamseh, a été libéré dimanche après avoir passé vingt années en prison. Il avait été condamné en 1997 pour avoir tué sept jeunes Israéliennes qui étaient en voyage scolaire dans son pays. La cour de sûreté de l'Etat lui avait infligé une peine de prison à perpétuité, ce qui équivaut à 20 ans de détention en Jordanie. Il les a donc effectués.

En mars 1997, ce père de trois enfants avait tiré à l'arme automatique sur le groupe d'écolières, en en tuant sept et en en blessant cinq autres, ainsi qu'une enseignante. Il avait expliqué que les jeunes filles se seraient moquées de lui pendant qu'il priait. Son état mental au moment des faits avait été l'un des enjeux du procès.

L'annonce de la libération d'Ahmad Dakamseh a provoqué une grande émotion en Israël. Cela 'nous ramène à cette horrible journée, 20 ans en arrière', a commenté le père de l'une des victimes, Hezi Cohen. 'Qui dit que demain, il ne mènera pas une nouvelle attaque en tuant de nouveaux Israéliens ?', s'est interrogée la soeur d'une autre victime, Orit Cohen.

A l'époque, le roi Hussein de Jordanie avait condamné l'attaque et il s'était rendu en Israël pour présenter ses condoléances aux familles des victimes. Une compensation financière avait aussi été versée. La Jordanie et
Israël ont conclu un traité de paix en 1994. Le deuxième signé par l'Etat hébreu avec un pays arabe, après l'Egypte.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/03/2017
Publicité

Contenus sponsorisés