Vidéo associée: 

Jon-Christopher Bua, expert politique : “vacciner Hillary Clinton contre les attaques qui arrivent”

Corps: 

Sefan Grobe :
De retour à la Convention Démocrate à Philadelphie... On entend derrière nous Carole King, tout ça dans le cadre d'un programme incroyable ici à Philadelphie. Jon Christopher, qu'est ce que vous retenez de cette convention pour l'instant ?

Jon-Cristopher Bua :
Cette convention essaie de ramener l'unité dans le parti démocrate, et Hillary est et sera celle qui va unir le parti jusqu'en septembre, de façon à pouvoir battre Donald Trump. Et comme le président l'a dit dans son discours la nuit dernière, il est crucial que cette unité se fasse, et il faut l'avouer, ce discours d'Obama parlait de son héritage. Et à beaucoup d'égards il a autant à gagner qu'Hillary car si elle n'est pas élue, Donald Trump, avec un congrès républicain, ne fera que démanteler en fait tout ce qui a été fait par Barack Obama en huit ans.

Stefan Grobe :
Le président Obama a eu un message clair pour les Républicains mécontents, citant les présidents républicains élus deux fois, Ronald Reagan et Teddy Roosevelt. Pensez-vous que cela va trouver de l'écho dans cette année agitée et pleine de frustration politique ?

Jon-Cristopher Bua :
Plus Donald Trump dit et fait des choses insensées, spécialement sur des sujets internationaux, plus les gens diront : 'attendez une minute, il nous faut une alternative. Ils diront, je ne suis ni progressiste ni libéral, mais peut-être qu'Obama a raison, et qu'Hillary est plus centriste, et moins libérale et progressiste que Trump a voulu la faire apparaître.

#DemsInPhilly Obama asks American people to 'reject cynicism, reject fear, to summon what's best in us' to elect Hillary Clinton president.- Jon-Christopher Bua (@JCBua) 28 juillet 2016

Stefan Grobe :
Ca a été bien-sûr un superbe soutien pour Hillary Clinton, quelque chose que nous n'avions jamais entendu de la part d'un président en exercice auparavant. Mais il a dit aussi que Clinton n'était pas une candidate sans défaut, ce qui n'est pas commun. Elle doit continuer à se battre avec des sondages qui ne sont pas très bons. Comment pensez-vous qu'elle va faire bouger les choses après Philadelphie ?

Jon-Cristopher Bua :
En tant qu'expert politique, et à mes étudiants, je dis toujours : 'vaccinez votre candidat contre ce qui va arriver'. Et alors qu'Hillary va emmener le mouvement jusqu'en novembre, les Républicains, leurs conseillers, les amis de Trump, vont sortir des choses dont Hillary ne soupçonne même pas l'existence. Donc, si vous vaccinez votre candidat, et vous-même en tant que parti, pour décider de la façon dont il faut combattre cette opposition, alors vous pouvez être prêt à encaisser ces attaques si elles arrivent. Et croyez-moi, Stéphane, elles arrivent.

Collector. La superbe vidéo d'introduction du discours d'Obama hier soir. Le bilan des années Barack. https://t.co/mVKR3ooS6l via YouTube- Jean-Bernard Cadier (jbcadier) 28 juillet 2016

Partager cette vidéo :

Publié le 29/07/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité