Vidéo associée: 

JO 2018 : La Russie suspendue mais ses sportifs autorisés à particper sous drapeau olympique

Corps: 

Le Comité international olympique (CIO) a décidé à Lausanne de suspendre la Russie aux prochains Jeux d'hiver en Corée du Sud, mais les sportifs seront autorisés à concourir sous drapeau olympique.

En toile de fond, les soupçons de dopage qui pèsent sur les athlètes russes suite à la publication en juillet 2016 d'un rapport commandé par l'Agence mondiale anti-dopage (AMA). Le rapport McLaren avait accusé la Russie d'avoir mis en place "un système de dopage institutionnalisé". 25 athlètes russes ont été disqualifiés lors des derniers JO de Sotchi. La Russie s'est vue retirer près d'un tiers de ses médailles, perdant de fait sa première place.

Un drapeau neutre pour les athlètes "propres"

Deux options s'offraient de fait au CIO : soit tous les athlètes russes n'étaient pas autorisés à participer aux épreuves olympiques en Corée du Sud, soit les athlètes dit "propres" pourraient concourir sous drapeau neutre, comme cela avait été le cas lors des épreuves d'athlétisme lors des Jeux de Rio.

Dans les deux cas, Vladimir Poutine a jugé que cela constituerait une " humiliation pour le pays".

Les athlètes russes ont été " de loin les sportifs les plus contrôlés" dernièrement, a annoncé ce mardi le directeur médical du CIO. Plus de 7.000 contrôles antidopage concernant plus de 4.000 athlètes ont été effectués en vue des Jeux d'hiver de Pyeongchang.

Partager cette vidéo :

Publié le 06/12/2017
Publicité

Contenus sponsorisés