Vidéo associée: 

JEREMIE : des fonds européens pour les PME

Corps: 

Décrocher un financement est bien sûr, la première des priorités des entrepreneurs. Sachez qu’il existe des aides européennes dont l’initiative JEREMIE qui met à disposition des fonds structurels européens pour créer ou développer son entreprise. Une PME maltaise par exemple en a bénéficié.

Il s’agit de l‘école de pilotage de Malte : créée en 2004 par deux personnes, la société en emploie désormais une vingtaine et c’est un avion qui a véritablement fait décoller cette affaire. Grâce à un prêt de 395.000 euros obtenu il y a un an via l’initiative JEREMIE, l’entreprise a pu investir dans un nouveau hangar, améliorer sa flotte existante et surtout acquérir son premier bimoteur. Un appareil qui a permis de diversifier l’activité et d’augmenter le chiffre d’affaires de 35%. “Aujourd’hui, on est capable de proposer des entraînements pour la licence de pilote professionnel, la qualification sur bimoteur et de vol aux instruments,” souligne Patrick Fenech, le PDG de l‘école, “mais aussi d’utiliser l’appareil pour du transport public de passagers entre Malte et des pays voisins.”

Patrick Fenech ne compte d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin l’idée étant d’investir dans un deuxième bimoteur dans les deux ans à venir. L’une des clés du succès de l’activité a été le prêt qui a permis d’acheter cet avion, mais aussi – et c’est très important – les conditions dans lesquelles il a été accordé. “Notre taux d’intérêt a été réduit d’un point,” explique le responsable de l‘école, “les garanties demandées étaient de seulement 32,5% : c’est trois fois moins que ce qu’on exige d’habitude.”

Mais au fait, quelles sont les spécificités de cette initiative JEREMIE ? A qui s’adresse t-elle ? Quels types d’aides proposent-elles aux PME ? JEREMIE permet aux Etats membres de l’UE d’utiliser une partie du Fonds européen de développement régional pour aider les entreprises à accéder à différents dispositifs d’ingénierie financière
comme des prêts accordés par des intermédiaires financiers et par le biais d’un fonds de roulement. “Quand les prêts sont remboursés, l’argent réalimente ce fond,” insiste Ian Borg, secrétaire parlementaire pour la présidence de l’Union 2017 et pour les fonds européens, avant d’ajouter : “d’autres PME peuvent réutiliser ces sommes qui sont réinvesties dans d’autres PME.”

A Malte, les 10 millions d’euros consacrés à l’initiative se sont ainsi transformés par simple effet de levier en quelque 52 millions d’euros qui ont permis de financer le développement de PME. “Jusqu‘à maintenant, nous avons signé 551 garanties de prêts,” explique Ian Bord, “et il y a environ 492 PME qui ont bénéficié de cette initiative.”

Mais le mot de la fin revient à Patrick Fenech, PDG de l‘école de pilotage : “pour moi, les clés du succès consistent à avoir un business plan solide, être innovant et se diversifier.”

Partager cette vidéo :

Publié le 12/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité