Vidéo associée: 

Jean-Marie Le Pen et le Front national nient toute implication dans le scandale des “Panama paers”

Corps: 

Dans le volet français de l'affaire, la famille Le Pen nie être impliquée dans le scandale des 'Panama papers'.

Une enquête du journal 'Le Monde' se basant sur ces documents a dévoilé 'un système offshore sophistiqué' de sociétés écran et fausses factures élaboré par des fidèles de la présidente du Front national.

Un homme est au coeur de cette enquête : Frédéric Châtillon, ici à droite de l'image. Ami de longue date de Marine Le Pen et patron d'une société prestataire du FN, il aurait utilisé un système sophistiqué pour sortir de l'argent de France.

L'intéressé évoque de simples investissements en Asie. Une enquête judiciaire n'a jamais pu démontrer que ces fonds seraient revenus dans les caisses du Front national.

'Ce qu'il a dit, ce sont ses dires, et manifestement, ça a été entre les mains des juges d'instruction, c'est parfaitement légal. Et tout ce qui sera fait pour essayer de relier cela au Front national ou à Marine Le Pen, ce sera tout simplement de la diffamation', a déclaré Florian Philippot, le vice-président du parti.

Dans un communiqué officiel, le parti menace de poursuivre en diffamation les médias qui lieraient le Front national au scandale des 'Panama papers'.

Ces menaces ont été réitérées par le fondateur du parti. La cellule anti-blanchiment du ministère des Finances auraient pourtant trouvé des liens entre Jean-Marie Le Pen et une société offshore, dotée de 2,2 millions d'euros.

Partager cette vidéo :

Publié le 06/04/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité