Vidéo associée: 

Japon : la Hi-Tech qui sauve des vies

Corps: 

Dans ce deuxième épisode de Target spécial Japon, Serge Rombi nous emmène à la découverte d'un avion de sauvetage en mer unique au monde. Le ShinMaywa est utilisé par la marine Japonaise. C'est le seul avion capable d'amerrir et de décoller sur des distances extrêmement courtes : entre 280 et 330 mètres. Sur mer, cet appareil de peut même se poser dans des creux de 3 mètres, la hauteur d'un camion.

Le ShinMaywa possède une autonomie record de 4700 km. Il est en outre capable de voler à des vitesses extrêmement basses, de l'ordre de 100km/h, tout en restant particulièrement stable.Son
'C'est un turbine qui génère de l'air chaud. L'air chaud est injecté sur les ailes et sur l'empennage. Ca crée une dépression c'est ce qu'on appelle le contrôle de la couche limite . Et ça colle littéralement l'avion au plafond comme une ventouse... " explique Michel Théoval, le représentant pour l'Europe du ShinMaywa.

Des tests sont actuellement menés pour développer un ShinMaywa dédié à la lutte contre les incendies. L'appareil pourrait emporter jusqu'à 15 tonnes d'eau - trois fois plus que les Canadairs par exemple - Une version qui intéresse énormément les Européens. Et qui pourrait être produit sous licence en France et en Allemagne dans les années à venir.
Cet avion - et sa technologie exceptionnelle - est donc la parfaite démonstration que le High Tech japonais est bien loin d'être simplement ludique ou récréatif. Depuis qu'il existe, depuis 40 ans, et selon des chiffres officiels du ministère japonais de la défense, cet appareil a permis de sauver plus de 1000 vies, sur l'ensemble du territoire maritime de l'archipel.

Autre fleuron du High Tech japonais : HAL, le premier cyber robot au monde. Cet exosquelette permet de traiter des patients souffrant de pertes d'autonomies, victimes d'AVC ou de lésions de la moelle épinière
'Quand le cerveau donne l'ordre de faire un mouvement, cet ordre arrive sur les extrémités. On installe des détecteurs sur la peau qui traitent ces signaux. En fait, ce robot fonctionne avec la volonté des hommes " souligne le Professeur Yoshiyuki Sankai, PDG de Cyberdyne et créateur du robot.

'Un patient atteint de la polio est venu ici "raconte Sato Ikuma, thérapeute du Robo Care Center. " Les autres hôpitaux ne pouvaient rien faire pour lui. On lui a mis le robot. Et il a réussi à se lever et à marcher. Cela m'a beaucoup touché. Je crois énormément au potentiel de ce robot. "

Aujourd'hui, ce robot est utilisé dans 170 hôpitaux au Japon et dans une soixantaine d'institutions en Allemagne et en Suède. Son créateur espère aussi entrer bientôt sur le marché aux Etats Unis.
Dans l'avenir, l'idée est d'élargir son champ d'action : déplacer des charges lourdes dans les entreprises, l'utiliser à domicile pour les personnes âgées, et lui trouver de nouvelles applications médicales.
'Si on se sert de la volonté et de cette technologie, et que l'on connecte tout cela à un ordinateur, on pourrait traiter des patients atteints de maladies lourdes comme la maladie de Charcot" souligne Yoshiyuki Sankai. " Donc, des patients complètement paralysés pourraient taper sur un ordinateur simplement avec leur volonté, et ainsi arriver à communiquer à nouveau. Cette technologie pourrait aider ce genre de patients. "

La Hi-Tech japonaise continue donc de se développer pour apporter de nouvelles solutions pratiques et utiles dans l'archipel, mais également pour le reste du monde.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/04/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages