Vidéo associée: 

Italie : Matteo Renzi et Beppe Grillo lancent la dernière semaine de campagne

Corps: 

Des milliers de manifestants donnent de la voix à Rome. Dimanche prochain, l'Italie devra répondre oui ou non à une réforme de la Constitution censée apporter plus de stabilité politique en réduisant fortement les pouvoirs du Sénat.
Tous les partis d'opposition sont contre à commencer par Beppe Grillo, le dirigeant du Mouvement Cinq Etoiles. Il craint une concentration des pouvoirs dans les mains de Matteo Renzi.

Con il cuore in mano, per il nostro Paese #IoDicoNo pic.twitter.com/SrDk5LA0c5- Beppe Grillo (@beppe_grillo) 26 November 2016

#Iodicono Una battaglia giusta: bloccare una riforma che mette a rischio la democrazia del nostro Paese e ipoteca il futuro dei giovani. pic.twitter.com/yswwefFuJB- Virginia Raggi (@virginiaraggi) 26 November 2016

A Gênes, le chef du gouvernement italien invite ses partisans 'à ne pas gaspiller l'occasion de changer l'Italie' :

'Ces dernières années, l'Italie a essayé de faire des réformes, mais n'a pas réussi explique Matteo Renzi. Maintenant c'est à nous de le faire. Mes prédécesseurs pensent qu'ils ont le droit de rester dans la danse et dire que nous sommes incapables de le faire. Les Italiens décideront.'

Genova. Il patto istituzionale e il referendum #bastaunsi pic.twitter.com/RYJkZmFGWb- Matteo Renzi (@matteorenzi) 26 November 2016

Matteo Renzi joue son avenir poltique. Le référendum est aussi l'occasion de tester sa popularité. Selon les derniers sondages, le non l'emporterait avec plusieurs points d'écart mais le nombre d'indécis serait très élevé.

Partager cette vidéo :

Publié le 27/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité