Vidéo associée: 

Israël veut que la CPI rejette la demande d’adhésion palestinienne “hypocrite”

Corps: 

Sans surprise, le Premier ministre israélien souhaite que la Cour pénale internationale, la CPI, refuse la demande d'adhésion palestinienne. Un souhait exprimé hier après que Benjamin Netanyahu a présidé une réunion d'urgence de ses principaux ministres à Tel-Aviv.

'Nous attendons de la CPI qu'elle rejette purement et simplement la demande hypocrite faite par l'Autorité palestinienne, qui n'est pas un État, mais une entité liée à une organisation terroriste, le Hamas, auteur de crimes de guerre, a déclaré Benjamin Netanyahu. Israël est un État de droit, avec une armée morale, qui respecte les règles internationales. Nous défendrons les soldats israéliens tout comme eux nous défendent'

Une adhésion à la CPI est censée permettre aux Palestiniens d'engager des actions légales contre des dirigeants israéliens.

'La Palestine est un Etat sous occupation soulignait hier à Ramallah le négociateur en chef palestinien Saëb Erekat en présence d'un représentant de l'Onu, le coordonnateur spécial adjoint pour le processus de paix au Moyen-Orient, James Rawley. La Palestine s'engage à respecter la législation internationale, à respecter toutes les obligations émanant des conventions et traités que nous avons signés'.

Le président de l'Autorité palestinienne a ratifié mercredi une vingtaine de conventions internationales. Et ce, après l'échec du projet de résolution de l'ONU réclamant le retrait israélien des territoires occupés d'ici 2017.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/01/2015
Publicité

Contenus sponsorisés