Vidéo associée: 

Israël s’inquiète d’un débordement du conflit syrien dans le Golan

Corps: 

Tsahal est en état d’alerte au lendemain des combats qui ont opposé le régime de Damas aux insurgés sur la ligne de cessez-le-feu du plateau du Golan, entre l‘État hébreu et la Syrie. Un conflit à haut risque pour Israël qui voit s’affronter des rebelles, appuyés par des islamistes, et les loyalistes soutenus par le Hezbollah.

De son côté, à Moscou, le président russe pense avoir la solution. “Étant donné la situation difficile du plateau du Golan, nous pouvons remplacer le contingent autrichien déployé dans la région, à la frontière entre les Israéliens et l’armée syrienne”, résume Vladimir Poutine.

Israël est officiellement en état de guerre avec la Syrie. L‘État hébreu occupe depuis 1967 quelque 1 200 km2 du plateau du Golan. Des Casques bleus y sont déployés. Un Indien et un Philippin ont été blessés dans les affrontements d’hier. C’est pourquoi l’Autriche veut retirer ses 378 soldats.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI