Vidéo associée: 

Iran : une compagnie aérienne repeint des avions en guépard

Corps: 

L'espèce est considérée comme 'menacée', 'vulnérable', 'en situation critique'... Il ne resterait qu'une soixantaine de guépards en Asie, 10 000 à 12 000 en Afrique. En 1900, on en dénombrait quelque
100 000. Et l'on trouve en Iran les derniers représentants asiatiques.

Une grande difficulté à laquelle sont confrontés ceux qui tentent d'inverser la tendance est que le guépard, adepte de zones de montagne et désertiques, s'adapte difficilement à des secteurs protégés et à des réserves naturelles, contrairement à d'autres prédateurs. Les petits ne dépassent ainsi parfois pas l'âge de trois mois.

C'est pour militer, symboliquement, en faveur de la protection du guépard qu'une compagnie aérienne iranienne, Meraj Airlines, a fait dessiner la tête de cet animal, le plus rapide du monde, sur le nez de deux de ses appareils. 'Les passagers apprécient et ils nous félicitent, commente un représentant de la compagnie, le capitaine Ali Mehr Avar. Qui sait si d'autres ne vont pas suivre notre exemple pour, à la fois, défendre des sujets environnementaux et promouvoir leur marque.'

'Les défenseurs de l'environnement assistent inquiets à l'extinction du guépard mais aussi du lion iranien et du tigre du Mazandaran, également appelé tigre de la Caspienne, ajoute l'un de nos correspondants à Téhéran, Javad Montazeri. Ils savent que si rien n'est fait maintenant, il ne restera rien d'autre que des images pour les générations futures...'

Partager cette vidéo :

Publié le 18/09/2015
Publicité

Contenus sponsorisés