Vidéo associée: 

Iran: John Kerry demande au Congrès de donner une chance à la diplomatie

Corps: 

Adopter de nouvelles sanctions contre l’Iran risquerait de
saper les efforts pour trouver un accord sur le programme nucléaire iranien. C’est le message que le chef de la diplomatie américaine a transmis aux parlementaires à Washington. La Chambre des représentants a adopté en juillet un projet de loi très dur, qui mettrait par exemple sur une liste noire toute la filière automobile iranienne. C’est au tour du Sénat d‘élaborer son projet. “Notre espoir maintenant c’est qu’aucune nouvelle sanction ne soit mise en place pour la simple raison que cela pourrait être vu comme de la mauvaise foi par les personnes avec qui nous sommes en pourparlers, a déclaré Kerry qui rencontrait ce mercredi des sénateurs. Cela pourrait détruire la possibilité d’obtenir un accord”.
Au Liban, Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, allié de l’Iran, a fait une apparition publique rare et s’est exprimé sur ce dossier international. “L’alternative à un accord entre l’Iran et les pays du monde ,c’est la guerre dans la région”, a déclaré le chef du mouvement chiite libanais. Nasrallah a également accusé des pays arabes de faire bloc avec Israël contre Téhéran.

Les récentes négociations entre l’Iran et les grandes puissances ont enregistré une percée mais n’ont pas abouti à un accord. Des discussions doivent reprendre le 20 novembre.

Avec AFP

Partager cette vidéo :

Publié le 14/11/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité