Vidéo associée: 

Irak : premier jour d’offensives sur Mossoul

Corps: 

Les combattants kurdes irakiens affirment déjà s'être emparés ce lundi de plusieurs villages à l'est de Mossoul. Mais ce ne sont que les prémices de la bataille qui s'est engagée pour déloger le groupe Etat islamique de la deuxième ville d'Irak. Les combats s'annoncent longs et difficiles.

Ce lundi, le président de la région autonome kurde d'Irak, Massoud Barzani est apparu sur le terrain, saluant un jour historique et un tournant dans la guerre contre le terrorisme. 'Nous avons travaillé longtemps pour élaborer les plans entre l'armée irakienne et les Peshmergas pour battre l'organisation Etat islamique et mener cette offensive', a t-il souligné.

Combattants kurdes, mais aussi milices chiites sont engagés aux côtés des forces fédérales irakiennes qui comptent environ 30 000 hommes. La coalition internationale menée par les Etats-Unis intervient sous forme de frappes aériennes. Bagdad reste en revanche opposé à une participation des troupes turques présentes dans le Kurdistan.

Mais le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé lundi qu'il était 'hors de question' que la Turquie reste en dehors de l'opération. 'Nous avons 350 kilomètres de frontières avec l'Irak et autant de menaces' a t-il rappelé.

L'opération militaire consiste dans un premier temps à traverser les lignes jihadistes pour gagner les abords de la ville, avant des combats de rue. Les combats pourraient durer 'des semaines voire plus', selon la coalition internationale.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

23/06/2017

Pages

Publicité