Vidéo associée: 

Irak : Haïdar al-Abadi chargé de former un gouvernement

Corps: 

C'est peut-être un tournant dans la politique irakienne. Le bloc chiite au Parlement a désigné Haïdar al-Abadi au poste de Premier ministre, écartant de fait le chef du gouvernement sortant Nouri-al Maliki.

Haïdar al-Abadi occupait jusqu'ici le poste de vice-président au Parlement. Au cours d'une brève cérémonie, il a été chargé de former un gouvernement d'union par le président irakien Fouad Massoum.

Ce choix, salué par les États-Unis, est un véritable camouflet pour Nouri-al Maliki, qui ne semble pas avoir abandonné l'intention de briguer un troisième mandat. Ses proches ont en effet jugé illégale la désignation du nouveau Premier ministre. Hier soir, dans une allocution télévisée, le chef du gouvernement sortant annonçait son intention de porter plainte contre le président pour violation de la Constitution.

Malgré le soutien de ses partisans, à Badgad, Nouri al-Maliki semble bien isolé aujourd'hui en Irak. Les différentes communautés, y compris dans son propre camp, lui reprochent d'avoir favorisé l'émergence des djihadistes dans le nord.

Signe des tensions politiques, des membres des forces spéciales irakiennes se sont déployées hier dans des quartiers stratégiques de la capitale.

Partager cette vidéo :

Publié le 11/08/2014
Publicité

Contenus sponsorisés