Vidéo associée: 

Irak : avec les familles dans le camp de Bardarash

Corps: 

En Irak, la population qui fuit les combats trouve refuge dans des tentes comme celle-ci à Bardarash, à 32 km au Nord est de Mossoul. Les forces d'élite irakiennes continuent leur progression à l'est de la ville avec le soutien de la coalition internationale et de fait, le nombre de réfugiés ne cesse d'augmenter.

'Il y a eu une fusillade, nous avons cru que nous devions courir vers l'armée pour ne pas être tués, nous devions courir. Nous avons réussi à atteindre les Peshmergas et éviter de justesse une explosion juste à côté de nous', explique Mohammed Ismail Khalil.

Un toit, un endroit ou dormir mais les habitants de ce camp de fortune espèrent avoir plus de nourriture.

'Nous sommes bien ici, ils nous ont donné des couvertures et des lits mais nous avons vraiment besoin d'eau. Nous avons besoin de plus d'eau et de plus de nourriture. Il n'y a pas de pain. Nous avons besoin que les gens nous apporte du pain', explique son épouse, Umm Hameed.

#Mossoul : l'ONU craint un afflux de réfugiés d'ici une semaine https://t.co/eTmv07BA6L pic.twitter.com/jJBXWM0p3H- Libération (@libe) 18 octobre 2016

Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés se dit bientôt prêt à accueillir 150.000 personnes fuyant les combats autour de Mossoul. Mais la deuxième agglomération irakienne compterait 1,5 million d'habitants selon l'ONU. Certains responsables humanitaires se disent préocupés de l'accueil des populations déplacées.

A la frontière syrienne, les réfugiés de Mossoul sous des tirs croisés https://t.co/O1ZY6WBuHW par Delilsouleman #AFP pic.twitter.com/ZE8xoPvmDH- Agence France-Presse (afpfr) 24 octobre 2016

Partager cette vidéo :

Publié le 25/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité