Vidéo associée: 

Ingrid Loyau -Kennett a engagé un dialogue avec les tueurs de Londres

Corps: 

Des tueurs solitaires, fanatisés par la propagande islamiste, c’est le portrait que font des experts en terrorisme des deux hommes qui ont assassiné le soldat britannique à Londres. Ingrid Loyau-Kennett, d’origine française, était sur les lieux du drame.

“J’ai vu un homme sur la route, visiblement blessé, et une voiture accidentée, témoigne-t-elle. J’ai donc pensé que c‘était un accident de la route. Quand je me suis approchée du corps, il y avait une dame qui le tenait dans ses bras. Puis, le plus excité des deux hommes a déclaré: Ne va pas trop près du corps. J’ai alors pu voir un revolver et un couteau de boucher, vous savez un hachoir avec lequel les bouchers peuvent couper. C’est ce qu’avait l’un des hommes, et du sang partout sur lui… J’ai pensé, que diable s’est-il passé ici ?. Evidemment, il était un peu excité et c‘était mieux de lui parler. Il a dit: Ne le touchez pas, je l’ai tué. J’ai demandé pourquoi. Il a répondu: C’est un soldat britannique, il a tué des musulmans dans des pays musulmans, et il n’avait rien à faire là-bas. Alors, j’ai essayé de lui faire dire ce qu’il ressentait”.

“N’avez-vous pas eu peur pour vous dans cette situation ?”, demande-t-on à Ingrid Loyau-Kennett.

“Bon, malheureusement, il y avait de plus en plus de mères avec des enfants qui faisaient des achats pas loin, alors il était de plus en plus important que je lui parle, en lui demandant ce qu’il voulait”.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/05/2013

Toutes les vidéos

23/06/2017

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité