Vidéo associée: 

Indonésie : le président refuse les appels à la clémence

Corps: 

Les appels à la clémence rejetés en Indonésie. Onze personnes, étrangers et Indonésiens, condamnées à mort dans ce pays, la plupart pour trafic de drogue, seront bien exécutées. Déclaration sans appel du nouveau président indonésien. Joko Widodo a aussi fermement demandé aux pays étrangers de ne pas intervenir.

Le France, le Brésil et les Pays-bas, entre autres, auraient en effet récemment appelé le dirigeant indonésien pour le convaincre de revoir sa position. Même intervention de l'Australie qui mène une campagne pour empêcher les exécutions de deux de ses ressortissants.

Condamnés à mort pour trafic d'héroïne en 2006, les deux hommes ont été récemment transférés dans une prison de haute sécurité où ils doivent être fusillés, leur demande de grâce ayant été rejetée par un juge indonésien.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/02/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI