Vidéo associée: 

Publié le 14/06/2017

Incendie de Londres : les habitants avaient pointé du doigt des risques dincendie

Corps: 

Après l'incendie d'une tour de 27 étages dans l'ouest de Londres, la vétusté du bâtiment est d'ores-et-déjà pointée du doigt. Si l'immeuble avait subi un programme de rénovation de deux ans, il aurait été recouvert d'une sorte de polystyrène. Du polystyrène qui vole depuis l'incendie à plusieurs mètres à la ronde. Les habitants avaient signalé un risque d'incendie.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet