Vidéo associée: 

Ianoukovitch défie les manifestants

Corps: 

Au lendemain de l‘échec des négociations avec l’opposition ukrainienne, le Président Ianoukovitch nomme l’homme jugé responsable des violences policières à la tête de son administration. Un camouflet pour les manifestants mais aussi pour certains des conseillers du chef de l’Etat qui plaident pour un échange de bons procédés.

“Dans un premier temps, il faut que les deux parties prennent du recul. L’opposition doit reprendre le contrôle de la situation pour qu’il n’y ait plus d’attaques contre la police, et le président doit accepter de changer certaines des lois qui ont engendré cette grogne sociale. La seconde étape est stratégique. Le président accepte de modifier la constitution, ce qui diminuera ses pouvoirs et renforcera les pouvoirs du Parlement. C’est ce que l’opposition veut et je pense que c’est ce qu’il faut pour un pays comme l’Ukraine”, a confié Mykhaylo Pohrebinsky au micro d’euronews.

Depuis plus de deux mois l’opposition ukrainienne tente d’obtenir une réforme de la constitution, sans succès. En cause, notamment, les divisions de l’opposition. D’un côté les pro-européens, de l’autre les communistes qui acceptent de limiter les pouvoirs présidentiels mais refusent de se rapprocher de Bruxelles.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/01/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité