Vidéo associée: 

"I am with them" : l’exposition qui traite les réfugiés comme des hommes et non des numéros

Corps: 

De l'île de Lesbos jusqu'en Allemagne, l'exil des réfugiés se lit dans les 150 portraits exposés à l'Institut du monde arabe. Parmi eux, il y a le regard franc de Bouchra, 35 ans, professeur de langue arabe ou encore la malice de Judy, 1 an et 3 mois, alors qu'elle vient de passer la nuit dans un camp en Serbie. Entre deux clichés, la photographe Anne A-R réussit aussi à recueillir leur témoignage. Notamment celui de Ronida, 21 ans, exilée en Suède.

Partager cette vidéo :

Publié le 14/05/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité