Vidéo associée: 

Hongrie : Juliette Binoche au festival de CineFest

Corps: 

Juliette Binoche auréolée du prix européen de CineFest. Cela s'est passé au festival du film de Miskolc dans l'est de la Hongrie. Un festival qui signe sa 13e édition. L'actrice française était la star présente lors de la cérémonie d'ouverture.

Juliette Binoche :

'Pour moi un film c'est une possibilité de se transformer, une possibilité de devenir plus humaine, de mieux comprendre les autres, d'avoir plus de compassion, de devenir plus ouverte.'

Le festival s'est ouvert sur la projection de 'Trois couleurs - bleu' de Krzysztof Kieslowski à qui le festival rend cette année hommage.

Juliette Binoche : 'Krzysztof était... Pour moi c'était très facile de travailler avec lui. Il était très sérieux dans tout ce qu'il faisait mais il y avait aussi une légèreté en lui, une sorte d'humour. Comme un existentialiste. J'adorais ça, parce qu'il montrait vraiment son humanité.'

Parmi les films présentés au festival 'Motel Mist' du réalisateur thaïlandais Prabda Yoon. Le film fait partie de la sélection internationale. Le jury est présidé par Klaus Eder : 'C'est une programmation de la découverte. Quand vous suivez les festivals, vous voyez beaucoup de films. Et dans beaucoup de festivals on peut voir les mêmes films. Et ici on peut voir les films qui ne sont pas entrés dans le circuit des festivals avec de belles surprises. C'est une programmation qui vous rend simplement curieux.'

'Memo' est un film hongrois. L'histoire se passe dans les années 80 avec toute la déco et les couleurs de l'époque communiste qui vont avec.

Un film réalisé par István Tasnádi : 'On a vu de nombreux films sur l'amnésie, c'est presque devenu un genre. Mais l'opposé soit l'hypermnésie c'est totalement nouveau dans un film. C'est la raison pour laquelle j'avais très envie de faire ce film. C'est difficile de trouver un nouveau sujet au cinéma ou au théâtre. L'hypermnésie est très rare, j'ai dû me plonger dans des livres de médecine. Dans les années 50 un cas a été étudié par un professeur soviétique qui avait rencontré un patient. Cela m'a donné envie de faire ce film. C'est une fiction mais le cas médical est bien réel.'

Gábor Ács, euronews : 'Alors que le festival du film de Cannes se trouve sur la très glamour Côte d'Azur, ce festival se déroule à Miskolc une ville à l'est de la Hongrie. Une région plus pauvre que les régions occidentales du pays, une région touchée par le chômage. En dépit de ça la ville connaît une intense vie théâtrale avec un festival d'opéra et son festival international du cinéma.'

Partager cette vidéo :

Publié le 14/09/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité