Vidéo associée: 

Hong Kong : une offre de dialogue, accueillie avec prudence

Corps: 

A Hong-Kong, le chef de l'exécutif Leung Cheun-ying a de nouveau proposé ce jeudi aux étudiants de dialoguer pour mettre fin au blocage.

L'annonce a été accueillie avec prudence par les leaders du mouvement pro-démocratie. Il faut dire qu'il y a une semaine, il avait déjà fait un offre de dialogue avant d'annuler le rendez-vous. Et puis il y a eu les interventions de la police pour démonter des barricades ces derniers jours.

'Je suis modérément optimiste, avoue une des manifestante Chrysanthemum. Il y a sans doute une tactique derrière. Mais bon, une reprise des discussions, cela peut être vu comme un signe encourageant. Raison pour laquelle, j'essaie d'être optimiste'.

'Nous avons déjà formulé des propositions de sortie de crise au gouvernement, rappelle Alex Chow, un des responsables de la fédération étudiante. Mais jusque-là, nous n'avons reçu aucune réponse. En fait, la balle est dans le camp du gouvernement'.

Les manifestants réclament notamment la démission du chef de l'exécutif. Hors de question, a fait savoir l'intéressé à plusieurs reprises. Ce dialogue de sourd dure depuis déjà près de 3 semaines...

'Ce qui se dit chez les habitants et dans les milieux d'affaires, c'est que ce mouvement, certes affaibli, pourrait durer peut-être encore longtemps, peut-être quelques semaines, croit savoir notre envoyé spécial, Serge Rombi. Mais le sentiment qui prédomine ici à Hong Kong c'est que les autorités chinoises ne lâcheront absolument rien dans ce bras de fer'.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/10/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages